L'historienne franco-tunisienne Sophie Bessis est directrice de recherche à l'Institut des relations internationales et stratégiques et secrétaire générale adjointe de la FIDH. Elle analyse le discours du président Marzouki ce matin sur France Inter.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.