Dans la vallée il ne reste plus que deux médecins dans le voisinage et ils ne peuvent plus assurer les gardes de nuit pour les 12 villages de la vallée. L’agence régionale de santé va réunir tout le monde pour essayer de trouver une solution, mais ce n'est pas simple, Frédéric Bourgade

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.