Me Patrick Klugman, l'avocat de Loic Le Floch-Prigent, estime que le manque de soins appropriés met sa vie en danger et demande son rapatriement sanitaire.

Les avocats de Le Floch-Prigent ont transmis des photos de leur client au professeur Jean-Paul Escande, ancien dermatologue de l'hopital Cochin, qui le suit depuis son séjour à la prison de la Santé. "Nous avons un certificat médical qui atteste que l'évolution de sa situation est catastrophique et que le pire est à craindre s'il n'est pas rapidement traité" affirme Me Klugman, qui alerte la justice togolaise et le ministère des affaires étrangères français.

Me Klugman interrogé par Sara Ghibaudo

L'ancien PDG d'Elf a été interpellé en Côte d'Ivoire le 15 septembre, puis remis au Togo où il a été inculpé pour complicité d'escroquerie et où il est détenu depuis. Il souffre d'une grave maladie de peau qui nécessite des interventions chirurgicales régulières, avec le risque de développer des cancers.

"J'ai vu deux séries de photos à 8 jours d'intervalle, nous a confirmé Jean-Paul Escande. Sa jambe est boursouflée, il y a une grosse infection qui se développe et qui met sa vie en danger".

Loic Le-Floch-Prigent devait être opéré le 26 septembre à Paris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.