En Chine les autorités ont décidé de limiter les immatriculations de voitures pour lutter contre la pollution. Après Pékin et Shanghaï, c'est désormais le cas à Canton. Les dernières plaques y ont été attribuées, ce qui a provoqué un véritable rush.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.