Les ministres européens des finances ont décidé d’attendre avant de débloquer l’aide financière promise. Jean-Claude Juncker demande des garanties supplémentaires. Un choc, pour le pays, qui voit se rapprocher le spectre de la banqueroute. A Athènes, Antoine Giniaux

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.