L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a passé sa première nuit à la prison de la Cour pénale internationale à La Haye, qui le soupçonne de crimes contre l'humanité commis lors des violences post-électorales de 2010-2011. Pierre Benazet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.