L'ex Président ivoirien Laurent Gbagbo a été transféré hier soir à La Haye où il sera donc jugé par la CPI, près de huit mois après avoir plongé le pays dans une crise meurtrière en refusant de céder le pouvoir.Laurent Gbagbo, sera le premier ex-chef d'Etat à comparaître devant la CPI qui, créée en 2002, est le premier tribunal international permanent chargé de poursuivre des auteurs de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

Pierre Bénazet

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.