Le matin du 11 septembre 2001, dix-neuf terroristes (1 Egyptien, 1 Libanais, 17 Saoudiens) détournent quatre avions des lignes intérieures américaines. Leur objectif : lancer ces bombes volantes sur les tours jumelles du World Trade Center à New York, sur le Pentagone et sur la Maison Blanche à Washington. Ils atteignent le World Trade Center et le Pentagone mais pas la Maison Blanche. Le bilan est très lourd : près de 3000 morts de plus de 90 nationalités.

Retour sur cette journée.

La chronologie

08:46 digital
08:46 digital © Radio France

à New-York - 14h46 à Paris , le vol AA11 d’American Airlines percute à 710 km/h la tour Nord. Il ouvre une gigantesque brèche dans les étages supérieurs, du 93e au 99e, qui s'enflamment. Le vol AA11 a décollé à 7h59 de l’aéroport international Logan de Boston à destination de Los Angeles. A son bord : onze membres d’équipage et 81 passagers, dont cinq militants d’Al-Qaeda

A Paris, le flash de 15h, Sébastien Laugénie

09:03
09:03 © Radio France

à New-York - 15h03 à Paris , le vol UA175 d’United Airlines percute à 870 km/h la tour Sud. L’immeuble est touché entre les 77e et 85e étages. Le vol UA175 a décollé de l’aéroport international Logan de Boston à destination de Los Angeles. A son bord : neuf membres d’équipage et 56 passagers, dont 5 militants d’Al-Qaeda.

09:05
09:05 © Radio France

à New-York - 15h05 à Paris , le président George Bush commence à lire une histoire à des enfants d'une école primaire de Sarasota en Floride. « Un deuxième avion a frappé la deuxième tour. Nous sommes attaqués» , lui glisse-t-on à l'oreille. Le président continue à lire. 25 minutes après, il annoncera aux écoliers qu'il rentre à Washington car une « tragédie nationale» vient de se produire.

09:38
09:38 © Radio France

à New-York - 15h38 à Paris , le vol AA77 d’American Airlines, pénètre à 850 km/h l’aile occidentale du Pentagone, qui abrite le Département de la Défense. Le vol AA77 a décollé à 8h20 de l’aéroport de Washington-Dulles à destination de Los Angeles. A son bord : six membres d’équipage et 58 passagers, parmi lesquels cinq militants d’Al-Qaeda.

Une femme raconte l’horreur, les gens qui sautent des tours, la fumée

09:42
09:42 © Radio France

à New-York - 15h42 à Paris , le directeur des opérations nationales de la Fédéral Aviation Administration ordonne la fermeture totale de l'espace aérien américain. Tous les vols commerciaux sont annulés et tous les vols internationaux détournés sur le Canada.

09:58
09:58 © Radio France

à New-York - 15h58 à Paris , effondrement de la tour Sud à la stupéfaction des pompiers et des architectes, qui pensaient que le bâtiment résisterait à des chocs très importants. L’architecte du World Trade Center, Minoru Yamasaki, n’avait-il pas toujours prétendu que ses immeubles étaient « invulnérables » ?

Une américaine raconte sa fuite « C’est une déclaration de guerre » dit-elle.

10:03
10:03 © Radio France

à New-York - 16h03 à Paris , le vol UA93 d’United Airlines s’écrase en rase campagne à Shanksville, au sud-est de Pittsburgh, en Pennsylvanie. Le vol UA93 a décollé à 8h42 de l’aéroport international de Newark-Liberty (New Jersey) à destination de San Francisco. A son bord : six membres d’équipage et 37 passagers. Ils se sont rebellés contre les pirates et les ont ainsi empêchés de lancer l’appareil contre la Maison Blanche, à Washington. Parmi les passagers, quatre militants d’Al-Qaeda.

__

10:28
10:28 © Radio France

à New-York - 16h28 à Paris , effondrement de la tour Nord, 30 minutes après la tour Sud. L'effondrement des Tours Jumelles entraine la mort de plus de 400 pompiers, secouristes et policiers, et la destruction totale ou partielle des cinq autres immeubles composant le World Trade Center, d’une église et de deux autres bâtiments. Les débris projetés par l’effondrement des tours ont endommagé 40 autres immeubles alentour.

Un témoin parle des sauveteurs qui sons restés piégés dans les tours

à New-York -19h04 à Paris , le Président Bush, évacué sur la base aérienne de Barksdale, place les forces armées en état d'alerte maximum. « La liberté a été attaquée ce matin », dit-il dans un message enregistré. Bush annonce avoir lancé « une chasse à grande échelle pour retrouver ceux qui ont commis ces actes ». Le président sera ensuite transféré sur la base aérienne d'Offutt, dans le Nebraska.

Georges Bush

13:30
13:30 © Radio France

à New-York -19h30 à Paris , le maire de Washington décrète l’état d’urgence. Le centre-ville est déserté, les gens arrêtent le travail pour rentrer précipitamment chez eux.

Un français raconte l’effondrement de la tour Sud et l’état de choc et de confusion dans lequel se trouve la ville de New-York

A Paris, le Premier ministre Lionel Jospin annonce la mise en œuvre du plan Vigipirate renforcé.

Daniel Vaillant, le ministre de l’Intérieur, explique en quoi cela consiste et souligne qu'il n'y a pas de menace identifiée concernant la France

Yasser Arafat présente ses condoléances au gouvernement et au peuple américain. « Nous sommes profondément choqués. C'est incroyable » dit le président de l'Autorité palestinienne

15:35
15:35 © Radio France

à New-York - 21h35 à Paris , le groupe Al-Qaeda d’Oussama ben Laden est soupçonné d’être impliqué dans les attentats, déclare un responsable américain.

L’ambassadeur de la Ligue Arabe en France dit qu’il n’a « pas les mots pour décrire cette horreur, cette catastrophe ». « Les arabes ne sont pas des terroristes », dit Nassif Hitti.

Il y aura un avant et un après 11 septembre. Les Américains sont hébétés. Le pays est en état d’alerte et les secours s’organisent.

Correspondance de Laurence Simon

à New York - 23h20 à Paris , le 7, World Trade Center, un immeuble de 47 étages voisin des tours du WTC, s'effondre à son tour.

« La ville est maintenant en sécurité » Le maire de New-York parle des secours qui ont été mis en place et appelle les habitants à reprendre une vie normale.

Rudolph Giuliani

20:30
20:30 © Radio France

à New-York - 2h30 à Paris , dans une allocution télévisée depuis la Maison Blanche où il est revenu depuis une heure trente, George Bush fait état de « milliers de morts ». Le Président des Etats-Unis annonce que l’Amérique traquera et punira « les responsables de ces actes de lâcheté. »

Georges Bush

Le directeur de l'Institut français de sécurité aérienne ne comprend pas comment cela a pu arriver, comment on a pu détourner plusieurs avions malgré toutes les mesures de sécurité en vigueur.

Michel Salmon

Israël ferme son espace aérien à tout appareil d'une compagnie étrangère.

Pierre Weill à Jérusalem

Les unes françaises du 11 sept
Les unes françaises du 11 sept © Radio France
05:44 à Paris
05:44 à Paris © Radio France

à Paris- 23h44 à New-York.

Revue de presse des Unes des quotidiens français

Stéphane Paoli

Un industriel français en poste à New-York dit que beaucoup pensent que des choses doivent changer, mais sans sacrifier le mode de vie américain à un acte de terrorisme.

Philippe Delouvrier

Le renseignement américain n’a pas vu la menace imminente

Analyse d’Emmanuel Leclère

12:00 à paris
12:00 à paris © Radio France

à Paris 06h00 à New-York .

Les Unes de la presse aux Etats-Unis et les mesures prises par le pays qui se réveille complètement sonné en ce 12 septembre.

Laurence Simon

Les unes US du 11 sept
Les unes US du 11 sept © Radio France

Le recteur de la Mosquée de Paris le rappelle : « l'Islam est hostile au terrorisme et au meurtre des innocents ».

Dalil Boubaker craint l'amalgame

« Le peuple de Jordanie s’associe à la peine des américains. Ceux qui se sont réjouis ne représentent pas le Moyen-Orient » affirme le roi Abdallah de Jordanie

13:00 à Paris
13:00 à Paris © Radio France

à Paris- 7h00 à New-York

« Il y aura un avant et un après 11 septembre. »

Jean-Marc Four

> Dossier réalisé avec Alain Le Gouguec et Norbert Vallée

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.