Jérôme Savary
Jérôme Savary © Radio France

Le metteur en scène, acteur, directeur d'opéra et de théâtre français Jérôme Savary est mort cette nuit d'un cancer à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Il avait 70 ans.

Boulimique de théâtre, il avait fondé en 1966 la compagnie du Magic Circus (1966), avant de diriger le théâtre national de Chaillot (1988-2000) puis l'Opéra Comique (2000-2005).

Jérome Savary est né le 27 juin 1942 à Buenos Aires. Son père, français, était écrivain, et sa mère, américaine était la fille de Frank Higgins, Gouverneur de l'État de New York (1905-1907). Élève au Collège Cévenol, Jérôme Savary se rend très jeune à Paris, apprend la musique avec la famille Martenot et fait des études aux Arts Déco.

Jérôme Savary, sa carrière avec Ilana Moryoussef

À 19 ans, il part pour New York. Vivant avec la photographe attitrée des jazzmen, il fréquente Lenny Bruce, Jack Kerouac, Allen Ginsberg, Count Basie et Thelonious Monk... En 1962, il repart faire son service militaire en Argentine pendant sept mois, travaille à Buenos Aires comme illustrateur de dictionnaire, dessinateur de bandes dessinées dans la même revue que Copi.

En 1965, de retour à Paris, il crée la « Compagnie Jérôme Savary », devenue « le Grand Panic Circus » (avec Alejandro Jodorowsky, Fernando Arrabal, Roland Topor autour de lui). « Le Grand Magic Circus1 » (qui se nommera finalement « Le Grand Magic Circus et ses animaux tristes »). Dans la troupe, on peut citer Mona Heftre, Augustin Maurel ou Michel Dussarat. Aux frontières du théâtre, du cirque, du music-hall, Jérôme Savary et sa troupe inventent des fêtes inoubliables.

Sa version de Cabaret (1986) est récompensée en France (1re cérémonie de la Nuit des Molières en 1987) et en Espagne (en 1993). À son actif également, des oeuvres aussi diverses que La Périchole, Rigoletto, Le Barbier de Séville, La Légende de Jimmy, Marylin Montreuil, Zazou, Y a d'la joie2, Mistinguett, Irma la douce...

En mai 68, il participe au journal Action.

De 1982 à 1986 il dirige le Centre Dramatique National du Languedoc-Roussillon baptisé Nouveau Théâtre Populaire de la Méditerranée à Montpellier, puis le Centre Dramatique de Lyon, Théâtre du 8e, rebaptisé Centre Européen du Théâtre à Lyon de 1986 à 1988.En 1988, il prend la tête du Théâtre National de Chaillot jusqu'en 2000.De 2000 à 2006, il est le directeur de l'Opéra-Comique, qu'il renouvelle complètement. Depuis, il dirige sa propre structure de création théâtrale, La Boîte à Rêves, basée à Béziers dans le théâtre des Franciscains.

Guy Bedos : "Je lui dois le plus beau rôle de ma vie au théâtre"

Il se définit comme un grand « mélancomique ».Jérôme Savary est chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Biographie de la documentation de Radio France Mars 2013

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.