20 janvier 2013 : le président des États-Unis est investi. D'ici là, conventions et débats vont se succéder jusqu'aux élections. Le point sur les étapes et les dates clés de cette élection présidentielle. Il y a quatre étapes dans cette élection présidentielle américaine : les primaires, les conventions, les débats télévisés et l'"Élection Day".

Comprendre le système électoral américain en 90 secondes

Les Etats-Unis ont un système électoral très différent de celui de la France, pour les élections présidentielles. Un système qui a abouti, en 2000, à une situation qui peut paraître étrange de notre côté de l'Atlantique : le président élu, George W. Bush, candidat investi par les républicains, a été élu face à Al Gore, alors que ce n'est pas lui qui avait obtenu le plus de voix. La raison : Bush avait été majoritaire dans des Etats disposant de plus de Grands Electeurs qu'Al Gore. En particulier la Floride, où le républicain l'avait emporté à quelques centaines de voix d'écart. Alors, comment fonctionnent les élections américaines ? Comment sont choisis les candidats ? Qui sont les Grands Electeurs ? Quel est le calendrier électoral ? Décryptage en 90 secondes.

Ce sont donc les Grands électeurs qui comptent le plus, plus que le nombre de voix. Selon le principe du "The winner takes it all" (le gagnant prend tout), en vigueur dans 48 des 50 Etats, il ne faut qu'une majorité relative des suffrages d'un Etat pour y remporter tous les sièges de Grands électeurs. Voilà comment, en 2000, George Bush, en remportant l'élection dans les Etats qui disposent du plus grand nombre de Grands électeurs.

Autre critère prépondérant : les swing states . Ce sont les Etats ou aucun des deux grands partis ne domine clairement le paysage politique. Ils peuvent donc faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre, et c'est généralement sur ces Etats que se concentre la campagne, dans sa dernière ligne droite.

Les Primaires

Elles sont organisées par les deux partis principaux (Parti Démocrate et Parti Républicain) pour désigner dans chaque État les délégués qui se rendront à la convention nationale. Depuis la seconde moitié du XXème siècle, les délégués s'engagent sur un candidat. Les élections primaires désignent donc, de facto , le choix du candidat.

Côté démocrate, le président sortant, Barack Obama est éligible à un second mandat. Depuis 1972, les présidents sortants ont toujours demandé (et obtenu) l'investiture de leur parti en vue d'un second mandat. Barack Obama s'est déclaré candidat le 4 avril 2011.

Mitt Romney : candidat républicain
Mitt Romney : candidat républicain © Reuters

Côté républicain, des primaires ont été organisées du 3 janvier 2012 au 26 juin 2012. Mitt Romney en est sorti vainqueur.

Les Conventions

Les candidats y sont désignés formellement. Leur colistier y est également présenté officiellement. Ouverture de la véritable campagne électorale.

  • 27 au 30 août : Convention républicaine de Tampa (Floride).

  • 4 au 6 septembre : Convention démocrate à Charlotte (Caroline du Nord).

Les débats télévisés

Quatre débats télévisés sont prévus. Trois débats présidentiels entre les deux candidats, Barack Obama et Mitt Romney. Et un vice-présidentiel entre Joe Biden et Paul Ryan. Chaque débat dure 1h30.

  • 3 octobre : premier débat présidentiel à Denver (Colorado) sur la politique intérieure.

  • 11 octobre : débat entre le vice-président Joe Biden (démocrate) et Paul Ryan (républicain) à Danville (Kentucky) sur la politique étrangère et intérieure.

  • 16 octobre : deuxième débat présidentiel à Hempstead (New York). En présence d'un public qui posera des questions sur la politique intérieure et extérieure. Pour la première fois depuis 20 ans, ce débat sera animée par une femme : Candy Crowley.

  • 22 octobre : dernier débat présidentiel à Boca Raton (Floride) centré sur la politique étrangère.

Election Day

  • 6 novembre : élection présidentielle.

Le scrutin est un suffrage indirect. Chacun des cinquante États élit un nombre de "grands électeurs" égal au nombre de ses Sénateurs et Représentants, soit un total de 538.

Ainsi, l'État le plus peuplé, la Californie, dispose de 55 votes, alors que les huit États les moins peuplés n'en ont que trois chacun. Les grands électeurs forment alors un Collège électoral. Dans tous les États, sauf deux (le Maine et le Nebraska), le système électoral donne toute les voix de l'État au candidat arrivé premier. C'est le "winner-take-all system".

  • 20 janvier 2013 : investiture du président des États-Unis.
Le système des grands électeurs
Le système des grands électeurs © Idé / Idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.