C'est sa maison de production "Les Films du 24" qui l'a annoncé : l'auteur de "La meilleure façon de marcher", "Garde à vue" ou "L'Effrontée" est décédé hier soir à Paris, à l'âge de 70 ans. Il était malade depuis plusieurs mois.

Claude Miller en 2007
Claude Miller en 2007 © LA VOIX DU NORD/Max ROSEREAU

Né le 20 février 1942 à Paris, Claude Miller entre à l'Institut des hautes études cinématographiques (actuelle Femis) en 1962. Il débute au cinéma en 1965, en tant qu'assistant de réalisateurs prestigieux : Marcel Carné ("Trois chambres à Manhattan", 1965), Robert Bresson ("Au hasard Balthazar", 1966), Michel Deville ("Martin soldat", 1966.), Jacques Demy ("Les demoiselles de Rochefort", 1967) et Jean-Luc Godard ("Week-end", 1967).En 1975, le "cinéaste de l'intime" tourne son premier long métrage, "La meilleure façon de marcher" dans lequel il offre à Patrick Dewaere un de ses meilleurs rôles. En 1981, il met en scène un face à face entre Michel Serrault et Lino Ventura : "Garde à vue" rencontrera un grands succès commercial et sera récompensé par le César du meilleur scénario original ou adaptation. Un an plus tard, il retrouve Serrault dans "Mortelle randonnée".

En 1985, il révèle le talent de la jeune Charlotte Gainsbourg dans "L'effrontée" et le confirme avec "La petite voleuse" (1988). Dans "L'accompagnatrice" (1992) avec Romane Bohringer, il signe un portrait inverse d'adolescente."La classe de neige" (1998), inspiré du roman d'Emmanuel Carrère, lui vaudra le Prix du Jury au Festival de Cannes. Son dernier film, une adaptation de "Thérèse Desqueyroux" de François Mauriac avec Audrey Tautou, doit sortir en salles le 21 novembre prochain.

Lien image Blog Delmas Miller
Lien image Blog Delmas Miller © Radio France

En vidéos

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.