On me fait un procès stalinien ! Nicolas Sarkozy en meeting hier soir à Dijon a dénoncé hier soir ceux qui l'accusent de dérive vers l'extrême droite. Pour la première fois hier, des membres de son propre parti ont publiquement exprimé leur doute sur la stratégie adoptée par le président candidat. Et dans le Monde, l'ancien premier ministre Dominique de Villepin se dit effrayé. En tous les cas Nicolas Sarkozy n'oublie pas non plus les électeurs de François Bayrou. Dans sa réponse à la lettre envoyée aux deux candidats par le Président du Modem, il n'exclue pas un referendum sur la moralisation de la vie politique et rappelle qu'il en organisera un pour la règle d'or dans la constitution. François Bayrou qui recevra aussi ce matin la réponse de François Hollande. Cyril Graziani a pu, pour France Inter, en découvrir le contenu.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.