Les expertises ADN ont montré que le squelette exhumé le 6 janvier n'était pas celui du journaliste, disparu en 2004. La réaction d'Alexis Gublin, l'avocat de son frère.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.