Philippe Douste-Blazy
Philippe Douste-Blazy © PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI / PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

110 millions d'euros par an, c'est ce que rapporte aujourd'hui la taxe Chirac à Unitaid, l'organe de l'ONU qui combat les grandes pandémies ou la malnutrition. Son président, Philippe Douste-Blazy demande une réaction de François Hollande.

Invité de France Info ce matin, l'ancien ministre de la Santé se demande pourquoi la contribution dont l'organe qu'il préside bénéficie baisse de 30 millions d'euros. Il se dit que c'est pour respecter les engagements internationaux de la France contre Ebola, Philippe Douste-Blazy lui demande à François Hollande de réagir :

Nous sommes les premiers à avoir inventé cette microscopique taxe sur les billets d'avion - un euro par billet - J'espère que François Hollande va réagir. Un enfant sur quatre souffre de malnutrition chronique dans le monde.

12 pays seulement participent à cette taxe.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.