La présidente du Front National réclame l'interdiction des signes religieux ostentatoires, dont la kippa, dans l'espace public. La réaction du vice-président du Conseil réprésentatif des institutions juives, Ariel Goldman.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.