Manifestation du DAL
Manifestation du DAL © Etienne Laurent/EPA/MAXPPP

L'association Droit au Logement avait déjà organisé un « Noël » avec plusieurs familles de mal logés, devant le ministère du Logement, afin de réclamer l'application de la loi Dalo.

Jean-Baptiste Eyraud a "réquisitionné" cette fois-ci une maternité désaffectée du XIIe arrondissement de Paris avec son association, le DAL, et Jeudi Noir, pour dit-il, "accélérer le processus" de réquisitions lancé par Cécile Duflot.

Selon les associations, le mode de réquisition choisi par la ministre du Logement et plus lent, complexe et périlleux que la loi de 45.

Le bâtiment de cinq étages et d’une quarantaine de chambre est une maternité désaffectée depuis "quelques années et appartient à différentes sociétés du groupe BNP Paribas" selon le DAL qui a accroché une banderole jaune sur la façade avec les mots "Des logements, pas des hôtels".

Selon le porte-parole du DAL, la police a pris position en début d'après-midi devant l'immeuble dans lequel se trouvent une quarantaine de personnes.

Reportage de Géraldine Hallot

Pour le ministère du logement, certains immeubles seront utilisables dès la fin de la trêve hivernale, le 31 mars.

Michèle Blumenthal, la maire PS du XIIe, souhaite que l’ancienne clinique "puisse faire rapidement l'objet d'une étude en vue d'une réquisition afin de répondre aux difficultés que connaissent les Parisiens et les Français pour se loger".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.