Le défi du désenclavement

Pelvoux se trouve dans une région rurale qui vit essentiellement du tourisme. Les habitants se sont très rapidement sentis concernés par la candidature. Les sondages montrent une adhésion totale de la population, qui y voit une bonne occasion pour le développement et le désenclavement de la région qui a une desserte routière et ferroviaire difficile.

Pelvoux 2018 permettrait de relancer l’activité économique et d’accélérer la rénovation de la ligne SNCF de la vallée de la Durance.

Autres raisons invoquées : le prestige et même un brin de chauvinisme, les Alpes du Sud valent bien les Alpes du Nord et donc la candidature d’Annecy et Grenoble...

__

Jean, André et Vincent ont toujours habité à Pelvoux (Germain Treille)

### La décision du Comité national olympique et sportif français sera connue le 18 mars.

Le lundi 12 janvier les 4 villes candidates ont été auditionnées par la Fédération de ski, puis dans la semaine par la Fédération des Sports de Glace.

Le 21 janvier, grand oral au CNOSF, le Comité national olympique et sportif français.

Enfin, le 18 mars, Pelvoux connaîtra son sort.

Quoiqu’il arrive, le village des Ecrins a gagné la bataille de l’image et une reconnaissance nationale.

18 mars 2009 : après des mois de compétition le comité olympique français a tranché. Un seul tour a suffit pour choisir Annecy (23 voix), devant Nice (10) et Grenoble (9). Pelvoux est repartie les poches vides. Son concept de jeux modestes, immergés dans la nature n'a convaincu aucun des membres du CNOSF.

6 juillet 2011 : Au tour d’Annecy de connaître la déception, puisque c’est Pyeongchang qui a été choisie au 1er tour par le CIO pour accueillir les jeux Olympiques d'hiver 2018. La ville sud-coréenne, qui candidatait pour la troisième fois, était considérée comme favorite. Elle a obtenu 63 voix, Munich 25 et Annecy sept.

Liens

> Le site de La Mairie de Pelvoux

> Le site officiel de La candidature de Pelvoux

> Le site du Comité national olympique et sportif français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.