8 mois après le tsunami qui a provoqué la destruction de la centrale de Fukushima, le Directeur du site a été hospitalisé. L'opérateur Tepco refuse de communiquer sur la nature de ses problèmes de santé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.