BEYROUTH (Reuters) - La double explosion de mercredi à Damas a fait 55 morts et 372 blessés, annonce le ministère syrien de l'Intérieur qui parle d'attentats suicides à la voiture piégée, dans un communiqué repris par la télévision publique.

Elle s'est produite à une heure de grande affluence dans un quartier où se trouvent des bâtiments des services de renseignement, largement impliqués dans la répression du soulèvement contre le régime baassiste. Les victimes sont pour la plupart des civils, selon la presse publique.

Les précisions de Valérie Crova

Oliver Holmes, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.