Le médecin de Bayonne est soupçonné par la justice d'euthanasie active. Mais le conseil départemental de l'ordre a décide de ne pas porter plainte

Anne-Marie Chancerel

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.