Samedi 5 mai 1992, le drame de Furiani en Corse fait 18 morts et 2.300 blessés.Avant un match de football entre Bastia et Marseille, une tribune provisoire s'effondre. Bernard Tapie était président de l'OM et ministre de la ville, il raconte.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.