L'armée syrienne a lancé des assauts sur plusieurs villes dont Deraa le berceau de la contestation. Un pont entre la Syrie et le Liban a été coupé. Des dizaines de réfugiés ne peuvent se rendre de l'autre côté de la frontière pour se faire soigner.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.