En avril, on oublie pour quelques jours la crise, les idées noires et les ciels gris.Si ce festival s’appelle Printemps, c’est parce que chaque année il ramène les couleurs et la vie.Et cette année il y en a, de la couleur et de la vie !

affiche printemps de Bourges
affiche printemps de Bourges © Radio France
**Pendant six jours** , le Printemps éclate dans toute la ville : **130 artistes et groupes** dans les huit salles du festival, près d’**une centaine d’artistes sur les quatre scènes gratuites** réparties des rives d’Auron à la place Séraucourt, plus de deux cent artistes encore dans les vingt-cinq bars de Bourges qui participent au Printemps dans la Ville… Comme d’habitude ? Bien sûr, mais avec aussi du neuf partout, comme la mue de ce bon vieux Phénix en W, nouveau chapiteau d’une capacité équivalente. Et les Découvertes du Printemps de Bourges qui deviennent cette année les **iNOUïS** – 3900 groupes et artistes écoutés, auscultés, évalués par Réseau Printemps et son maillage unique d’antennes régionales à travers toute la France. Et **trente-quatre d’entre eux vont se présenter de mercredi à samedi au public et aux professionnels** dans les deux salles du 22, en espérant évidemment partager le destin de **Ez3kiel, Concrete Knives, Juveniles, Mesparrow** et **Odezenne** , qui furent Découvertes avant de figurer dans la programmation du Printemps de Bourges 2013.On sait déjà que quelques pages d’histoire vont s’écrire cette année à Bourges, comme le **concert** -**performance acoustique de Patti Smith à la Cathédrale** – vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas recommandé de prendre vos places à l’avance. Et ce Printemps sera très canadien avec une douzaine d’artistes venus du grand laboratoire américain bilingue – **Ariane Moffatt, Marie-Pierre Arthur, Melissa Laveaux, Half Moon Run, The Luyas, Rich Aucoin, Mac DeMarco, A-Trak, Salomé Leclerc, Zeds Dead…**
D’ailleurs, tous les choix de l’équipe du Printemps 2013 jouent du double plaisir du défrichage et de la célébration des belles aventures du moment – c’est cela que les journalistes appellent « une programmation forte et équilibrée ». L’énorme double-plateau de la **Rock’N’Beat Party** au W et au Palais d’Auron, samedi soir, est d’ailleurs symptomatique, avec son avalanche de stars, de noms pointus et d’explorateurs de contrastes – **The Vaccines, !!!, Breakbot Live feat. Irfane, Vitalic VTLZR, Rubin Steiner, A-Trak, Boys Noize, Rone, Aufgang, Team Ghost, SKIP&DIE, Joris Delacroix** et **Zeds Dead** .Si l’on zappe à travers le programme, on voit **M, Sexion d’Assaut, Mika, Benjamin Biolay, Public Enemy, Steel Pulse, C2C, Alpha Blondy, Keny Arkana, 1995, Féfé, Alexis HK, Oxmo Puccino, Lou Doillon, La Rue Kétanou** … Et les nouveaux noms qui se bousculent au 22, et les concerts d’après-midi au Salon d’honneur avec Bertrand Belin, Barcella ou Peter Von Poehl, et les belles fins de journée à l’Auditorium…Et, cette année, la création au théâtre Jacques-Coeur s’intitule L’Ensemble Echoes : à la tête d’un **quatuor d’instrumentistes classiques audacieux,** le violoncelliste **Gaspar Claus** reçoit chaque soir un invité différent pour mêler les répertoires et explorer de possibles territoires communs – la chanteuse **Barbara Carlotti** , le rappeur **Youssoupha** et le song writer pop **Rover** …Ça fait beaucoup ? En effet. D’ailleurs, le Printemps 2013 a dû déborder sur le dimanche après-midi avec un grand concert au W, avec**Diziz et Sexion d’Assaut** .Bon Printemps !_Daniel Colling_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.