Antoine de Léoncour et Vincent Delory avaient été tués dans l'assaut des forces françaises qui tentaient de les libérer. Pour Gilles et Jacqueline, les parents de Vincent, la plaie est loin d’être refermée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.