[scald=66353:sdl_editor_representation]BRUXELLES (Reuters) - Le socialiste francophone Elio di Rupo, qui en qualité de "formateur" avait été chargé de tenter de former un gouvernement, a présenté sa démission au roi des Belges, a annoncé le palais royal lundi soir.

Le roi Albert tient sa démission en suspens et va l'examiner, ajoute le palais.

La Belgique est sans gouvernement depuis les élections législatives de juin 2010, qui ont vu les séparatistes flamands de la N-VA arriver en tête.

Les chefs de file des huit partis politiques belges avaient annoncé mi-septembre avoir trouvé un accord sur le découpage des circonscriptions électorales, principale pierre d'achoppement entre les partis politiques wallons et flamands.

Eric Faye pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.