Les ministres des finances et patrons des banques centrales concernés ont tenu une réunion d'urgence ce matin. L'Espagne ne peut plus emprunter sur les marchés privés mais refuse l'aide européenne. Philippe Dessertine dirige l'Institut de Haute Finance. Il répond à Angélique Bouin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.