L'état ne préemptera pas de fréquences de radio numérique terrestre pour Radio France et RFI. Autrement dit, la Radio Numérique terrestre en France ça ne risque pas d'être pour aujourd'hui ni pour demain. Une décision qu'on pouvait craindre, David kessler ayant toujours été hostile au projet; comme l'a expliqué David Médioni, spécialiste médias chez CB News, à Alexandra Ackoun

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.