La ministre du Logement a mis le chef du gouvernement dans l'embarras en prônant la dépénalisation du cannabis, une position inverse de celle du ministre de l'Intérieur. L'UMP a aussitôt dénoncé un "double langage" de la gauche sur cette question. Stéphane Leneuf

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.