Après le bouclier fiscal, ébréché, c’est la loi Tepa sur la défiscalisation des heures supplémentaires qui semble condamnée en l'état. François Fillon a évoqué cette éventualité avec les syndicats

Philippe Lefébure

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.