bernard cazeneuve s'inscrit dans la continuité au ministère du budget
bernard cazeneuve s'inscrit dans la continuité au ministère du budget © reuters

Contribuables qui pratiquez l’évasion : avouez avant de vous faire prendre, et vous serez en partie pardonnés. C’est en substance ce qu’a annoncé Bernard Cazeneuve, ce matin sur i> télé. Le ministre du Budget a indiqué que le gouvernement réfléchit à un mécanisme de régularisation de la situation des contribuables coupables d'évasion fiscale, en insistant que cela devait se faire "dans la transparence".

"Des procédures qui permettent (à ces contribuables) de venir devant l'administration fiscale pour régulariser leur situation, acquitter dans les conditions de transparence et de droit commun qui doivent s'imposer les pénalités qui leurs sont imputables, nous y réfléchissons", a déclaré le ministre.

"Je veux le droit commun, je souhaite la transparence, et si ces conditions sont réunies (...) la lutte contre la fraude fiscale s'intensifiant, nous créerons les conditions pour que, dans la transparence, les choses puissent se faire", a-t-il ajouté.

Bernard Cazeneuve avait écarté dans un premier temps toute régularisation de ceux qui ont fraudé le fisc, en ouvrant un compte à l'étranger ou toute amnistie fiscale. Il y a visiblement eu changement de pied.

Les explications de Manuel Ruffez

50 sec

Inter treize - =D= Evasion Fiscale

Le ministre a par ailleurs rappelé vendredi que les efforts du gouvernement sur la fraude fiscale avaient permis d'augmenter de 2 milliards d'euros les recettes liées à la fraude fiscale.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.