Le conseil des ministres du gouvernement Ayrault, dont la composition a été annoncée hier soir, se réunit cet après-midi pour la première fois autour de François Hollande. Ce matin, en quelques heures, les 34 membres de la nouvelle équipe ont pris possession de leurs ministères et en ont profité pour faire passer un premier message politique.

Jean-Marc Ayrault
Jean-Marc Ayrault © Parti socialiste

Ce gouvernement "profondément renouvelé" est "déjà au travail", déclarait hier soir Jean-Marc Ayrault. Cet après-midi à 15h, lors du premier conseil des ministres de la présidence Hollande, le nouveau chef du gouvernement proposera notamment la baisse de 30% du salaire des membres du gouvernement. Cette mesure, promise par le nouveau président lors de sa campagne par souci d'"exemplarité", fera l'objet d'un décret.

"C'est le changement que les Français voulaient", déclarait encore hier Jean-Marc Ayrault. Ce matin, l'heure était surtout au changement d'organigrammes dans les ministères.

Affaires étrangères

Au Quai d'Orsay, lors de la passation des pouvoirs avec Alain Juppé, le nouveau ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius , opposant au projet de Constitution européenne en 2005, s'est déclaré "profondément Européen", mais en faveur d'une "Europe différente". "La priorité, c'est à la fois faire avancer les questions les plus urgentes et arriver à démêler la crise européenne", a-t-il ajouté. Laurent Fabius a par ailleurs souligné la continuité de certains aspects de la politique étrangère de la France. "En fonction des résultats électoraux, les pouvoirs passent mais les intérêts de la France demeurent", a-t-il expliqué

Laurent Fabius, nouveau numéro deux du gouvernement

barre blanche
barre blanche © Radio France

Economie, Budget et Redressement productif

A Bercy, où Valérie Pécresse et François Baroin accueillaient leurs successeurs, Pierre Moscovici le nouveau ministre de l'Economie a affirmé que "la dette publique est un ennemi" pour la France et a souligné que le gouvernement devrait "réduire les déficits", tout en répétant que le traité budgétaire européen ne serait pas ratifié sans un volet croissance. A ses côtés, Jérôme Cahuzac , nouveau ministre délégué au Budget, et Arnaud Montebourg , désormais en charge du Redressement productif. Ce dernier a promis de l'audace dans ses fonctions et s'est donné pour mission de faire de son nouveau ministère celui de la "reconquête" des emplois industriels.

Le reportage de Régis Lachaud à Bercy

![](sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/10/21/197975/images/blanc.jpg)### Education **Vincent Peillon** , le nouveau ministre de l'Education, n'a pas eu besoin d'attendre la passation de pouvoir ce matin rue de Grenelle avec Luc Chatel pour exposer ses priorités, parmi lesquelles le retour à la semaine de cinq jours de classe en primaire. "Ce n'est pas le plus simple, mais nous le ferons", confiait-il ce matin sur notre antenne. Plus tard au ministère, en présence de **George Pau-Langevin,** nommée ministre déléguée à la Réussite éducative, il a souligné la "responsabilité particulière" qui lui a été confiée de faire de l'école "une priorité". _Vincent Peillon, ce matin sur France Inter_
![](sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/10/21/197975/images/blanc.jpg)### Intérieur Place Beauvau, Manuel Valls, le successeur de Claude Guéant, a promis qu'il n'y aurait "ni angélisme ni course aux chiffres" en matière de sécurité, "ni stigmatisation de communautés". "Notre pays a besoin de tempérance et de mesure, les Français vivent une période difficile", a déclaré le nouveau ministre de l'Intérieur. _Passation de pouvoirs entre Claude Guéant et Manuel Valls_
![](sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/10/21/197975/images/blanc.jpg)### Justice Michel Mercier a confié les clés de la place Vendôme à Christiane Taubira et à sa ministre déléguée Delphine Batho. La nouvelle Garde des Sceaux, connue pour son franc parler et pour ses coups d'éclat (tout le contraire de son prédécesseur) arrive dans un ministère où l'attente des professionnels est énorme. _Le reportage de Nathalie Hernandez_
![](sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/10/21/197975/images/blanc.jpg)### Travail Michel Sapin, accueilli par Xavier Bertrand au ministère du Travail, a réitéré l'engagement d'un "coup de pouce" au smic, "la grosseur du pouce faisant partie des sujets qu'il faudra aborder directement avec les partenaires sociaux". Il a assuré par ailleurs que le pouvoir d'achat des retraités serait préservé alors que son prédécesseur s'était inquiété auprès de journalistes d'une possible atteinte aux pensions. ### Affaires sociales et Santé Pas de discours non plus pour **Marisol Touraine** , ministre des Affaires sociales et de la Santé, qui a pris en charge les dossiers de Xavier Bertrand et de Roselyne Bachelot. "Le ministère de la Santé n'est pas un ministère comme les autres, pas de vacances, pas de week-end, les épidémies ne laissent jamais de répit", lui a dit Xavier Bertrand. _Le reportage de Marion L'Hour_
![](sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/10/21/197975/images/blanc.jpg)### Culture "C'est un jour de chance pour ce ministère car il va y avoir à partir de maintenant une ministre dont l'empathie pour le monde de la culture est connue depuis longtemps" a insisté Frédéric Mitterrand avant de remettre les clés de la rue de Valois à Aurélie Filippetti, très émue. La nouvelle ministre a dit vouloir servir "un dessein politique au sens le plus noble du terme" qui consistera "à oeuvrer pour que la culture et les arts soient accessibles au plus grand nombre". _L'hommage de Frédéric Mitterrand à la nouvelle ministre de la Culture, Aurélie Filippetti_
![](sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/10/21/197975/images/blanc.jpg)### Défense Le nouveau ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s'est entretenu avec son prédécesseur Gérard Longuet "de l'Afghanistan" et de l'ensemble des dossiers chauds de la Défense, "dans une atmosphère cordiale et responsable", pendant environ 45 minutes. _Jean-Yves Le Drian, nouveau ministre de la Défense_
![](sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2011/10/21/197975/images/blanc.jpg)### Agriculture **Stéphane Le Foll** a de son côté réaffirmé que l'Europe sera l'enjeu majeur pour l'Agriculture, son nouveau porte-feuilles, lors d'une courte cérémonie de passation de pouvoirs, sans discours, avec son prédécesseur Bruno Le Maire.
lien_image_lenouveaugouvernement
lien_image_lenouveaugouvernement © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.