Le procureur de Nanterre est poursuivi pour son implication présumée dans l'enquête sur des factures détaillées de téléphone de journalistes du Monde, des "fadettes" en jargon policier, aannoncé lui-même le magistrat."Suite au dépôt d'une plainte avec constitution de partie civile de la société éditrice du Monde et de deux de ses journalistes, le procureur de la République de Nanterre, Philippe Courroye a été mis en examen ce jour", dit le parquet de Nanterre dans un communiqué publié aujourd'hui.Philippe Courroye est poursuivi par un juge d'instruction de Paris pour "collecte illicite de données àcaractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal et illicite et violation du secret des correspondances".

Il a déposé une demande d'annulation de la procédure et de sa mise en examen.Figure de la magistrature, Philippe Courroye est la seconde personnalité mise en cause dans les affaires de "fadettes" de journalistes, après le patron de la Direction centrale durenseignement intérieur Bernard Squarcini.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.