Le ministère français de l'agriculture interdit à nouveau temporairement la culture du maïs transgénique Monsanto MON810 afin de "protéger l'environnement". José Bové, l'adversaire déclaré des cultures transgéniques, félicite le ministre Bruno Le Maire.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.