58 sec

S Massacre mine Afrique du sud

Le président sud-africain Jacob Zuma promet une commission d'enquête sur la fusillade qui a fait 34 morts à la mine de Marikana. La tension sociale est extrême selon Sabine Cessou, journaliste à Slate Afrique et ancienne correspondante à Johannesbourg.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.