Place de la République à Paris, en hommage aux victimes de Charlie Hebdo, Montrouge et Vincennes.
Place de la République à Paris, en hommage aux victimes de Charlie Hebdo, Montrouge et Vincennes. © Kyodo/MAXPPP

Couronnes de fleurs arrachées, les grands crayons symboles de la liberté d'expression cassés en deux. Des dégradations dénoncées par le collectif "17 plus jamais" qui entretient ce mémorial de Charlie Hebdo place de la République à Paris

Depuis le 11 janvier, ils se relaient jours après jours pour entretenir un mémorial de Charlie Hebdo improvisé sur la statue de la place de la République à Paris. Fleurs, grands crayons, message d'hommages, exemplaires de Charlie Hebdo. Tout est fait pour faire perdurer ce lieu de mémoire.

Eux, ce sont les membres du collectif "17 plus jamais". 17 comme le nombre des victimes des attentats de Paris début janvier.

Les unes de Charlie Hebdo sont arrachées , les crayons brisés

Mais plus d'un mois après, le collectif dénonce publiquement des dégradations régulières, des saccages mêmes. Au moins quatre selon ce collectif dont plusieurs membres auraient été victimes d'intimidations et de menaces. Une plainte a été déposée.

Le collectif a alerté la mairie de Paris. Sans réponse jusqu''ici. La municipalité avait déjà annoncé qu'elle souhaitait créer un véritable monument, un lieu de mémoire bien identifié en hommage aux victimes des attentats.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.