Le festival proposera de découvrir la vitalité du cinéma mexicain à travers un large panorama d’une trentaine de films. Il comprendra aussi bien des œuvres de patrimoine (tels que certains mélos célèbres des années 50), des fictions, des documentaires éclairant les différentes facettes de ce vaste pays et des courts métrages d’animation. Ce thème comporte un hommage à Gael Garcia Bernal en sa présence et de nombreux focus sur l’acteur Gabino Rodriguez et sur les cinéastes Nicolas Echevarria et Nicolas Pereda.

Le festival propose dans le cadre Mexique / USA, aux frontières du western, une quinzaine de films américains, œuvres majeures du western ou films plus récents qui jouent avec les conventions du genre et qui mettent en scène ce pays proche et fantasmé, le Mexique. Des films qui retracent également une certaine histoire du cinéma américain, du Signe de Zorro de Rouben Mamoulian (1940) à No Country for Old Men de Joel et Ethan Coen (2008), revisitant un genre, le western, et se jouant des frontières.

La Momie aztèque de Rafael Portillo.
La Momie aztèque de Rafael Portillo. © Cinematografica Calderon
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.