Un quart de décès en moins depuis l'an 2000 : un progrès majeur selon le docteur Pascal Ringwald, spécialiste du paludisme à l'OMS.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.