C'est une première ! Le pape François est en Une du magazine Rolling stone, du jamais vu depuis la création du bi-mensuel en 1967. "Les temps changent" titre Rolling Stone. Les lecteurs du quartier rock-pop-hipster de Brooklyn doutent.

Le reportage à Brooklyn d'Aurélien Colly

The times, they are a-changin.

La chanson de Bob Dylan prend des accents bibliques. Rolling Stone vend à ses lecteurs un reportage "À l’intérieur de la révolution tranquille du pape." L'article du journaliste Mark Binelli oppose le nouveau pape à son prédecesseur Benoît XVI et revient sur la polémique entre les néo-conservateurs qui ont jugé certains propos du pape comme "marxistes".

Le Vatican apprécie moyennement l'éloge du nouveau pape au détriment de l'ancien. Le porte-parole de la cité papale, le père Lombardi critique un article qu'il juge "superficiel" :

Ce n'est pas une bonne façon de rendre service au pape François qui sait très bien tout ce que l'Eglise doit à son prédécesseur.

Mark Binelli décrit Benoît XVI comme un "universitaire austère" qui provoque des "cauchemars" aux adolescents.

Ce n'est pas une première ni pour le pape, ni pour Rolling Stone

 Le pape François en une de Rolling Stone
Le pape François en une de Rolling Stone © Radio France

En juillet 2013, Rolling Stone avait affiché en une Djokhar Tsarnaev, l'un des présumé coupable des attentats de Boston, une photo esthétisante qui avait choqué certains lecteurs.

Le pape est lui une star des médias amércains. Fin 2013, le magazine Time avait choisi François comme personnalité de l'année. François était alors décrit comme le "pape du peuple".

►►► A LIRE AUSSI | Cinq couvertures scandaleuses de Rolling Stone

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.