Des activistes liés à Al Qaida au maghreb islamique ont détruit des tombeaux classés Patrimoine Mondial de l'UNESCO près de Tombouctou. Pour eux, les symboles qu'ils représentent sont contraire à l'Islam ce qu'explique Roland Marchal, chercheur au CNRS.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.