La décision a été annoncée hier, par le Directeur Général à la Santé aux associations qui militaient pour l'interdiction de ce solvant cancérigène, utilisé pour le nettoyage à sec. André Cicolella, Président du Réseau Environnement Santé s'en réjouit.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.