Le troisième homme le plus riche du monde selon le magazine Forbes, considère que les riches ne paient pas assez d'impôts et se dit prêt à mettre la main à la poche. Obama trouve en Warren Buffet un allié de circonstance.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.