Nicolas Sarkozy profite de son avantage. Près de trois Français sur quatre approuvent son attitude face aux drames de Toulouse et Montauban. C'est le résultat d'un sondage TNS Sofres. Le "président protecteur" gagne des points face à son rival socialiste, 56% des personnes interrogées jugent que François Hollande a eu l'attitude qui convient. Le candidat Sarkozy qui a annoncé hier au cours d'un déplacement à Valenciennes que les mesures proposées pour lutter contre les apprentis terroristes pourraient être adoptées avant la présidentielle s'il y a un "consensus", sinon ce sera après. Dans les 2 cas, il pousse son avantage. Les précisions de Anne-Laure Dagnet

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.