Dans sa déclaration radio-télévisée, le Président a démandé qu'aucun amalgame ne soit fait concernant "les musulmans qui n'ont rien à voir avec les motivations folles d'un terroriste". Le Président a prévenu que "la France ne tolèrera ni embrigadement ni endoctrinement idéologiques extrémistes sur son sol".

Nicolas Sarkozy

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.