Depuis un mois, les manifestants autoproclamés "Mouvement du 23 juin" demandent la démission d'Abdoulaye Wade. Aujourd'hui, ils étaient des milliers à refuser que le président sénégalais change la constitution pour pouvoir briguer un troisième mandat.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.