Parmi les promesses de François Hollande, celle de bloquer durant trois moi le prix de l'essence. Mais finalement en aura-t-on vraiment besoin de ce blocage ? On constate en effet que les prix sont à la baisse pour la troisième semaine.

Régis Lachaud

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.