Le Prix du Livre Inter 2011, présidé cette année par Amin Maalouf, a été décerné à Olivia Rosenthal pour "Que font les rennes après noël ?"

Olivia Rosenthal

Elle a publié six récits (tous aux éditions Verticales) qui mettent aux prises des personnages obsessionnels, inquiets, décalés, avec un monde dans lequel ils ne se reconnaissent jamais tout à fait. Mes petites communautés (1999), Puisque nous sommes vivants (2000), L’Homme de mes rêves (2002) ou Les Fantaisies spéculatives de J.H. le sémite (2005) s’attachent aux formes étranges que prend la pensée d’un personnage quand, incertain de son identité, il est entièrement laissé à lui-même. 

La sélection

Olivier Adam  - Le coeur regulier (L'Olivier) Claude Arnaud  - Qu'as tu fait de tes fréres? (Grasset) Pierric Bailly  - Michael Jackson (POL) Lionel Duroy  - Coléres (Julliard) Philippe Forest  - Le siecle des nuages (Gallimard) Christian Garcin  - Des femmes disparaissent (Verdier) Mathieu Lindon  - Ce qu'aimer veut dire (POL) Yves Ravey  - Enlevement avec rançon (Editions de Minuit) Olivia Rosenthal  - Que font les rennes après noêl? (Verticales) Chantal Thomas  - Le testament d'Olympe (Seuil)

Amin Maalouf, président du jury

Né à Beyrouth (Liban) en 1949, Amin Maalouf passe une partie de son enfance en Egypte, patrie d’adoption de son grand-père maternel.Après des études d’économie et de sociologie, il entre dans le journalisme. Grand reporter pendant douze ans, il a effectué des missions dans plus de soixante pays. Ancien directeur de l’hebdomadaire An-Nahar International, ancien rédacteur en chef de Jeune Afrique, il consacre aujourd’hui l’essentiel de son temps à l’écriture de ses livres. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.