L’État a apporté hier sa garantie au Crédit immobilier de France, en grande difficulté à cause d'un modèle basé sur les seuls marchés financiers. En principe cette garantie sera suffisante et l’État n'aura rien à débourser, Véronique Julia.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.