Le prix Femina a été remis à Yanick Lahens pour "Bain de lune" paru aux Éditions Sabine Wespieser.

Yanik Lahens
Yanik Lahens © Radio France

Dans la catégorie Roman étranger, Zeruya Shalev remporte le prix pour "Ce qui reste de nos vies" chez Gallimard. Paul Veyne est récompensé dans la catégorie Essai.

Yanick Lahens ? "Bain de lune" ? Les précisions sur place d'Ilana Moryoussef

L'avis de la jurée Chantal Thomas :

Il est heureux de voir une femme haïtienne, vivant sur place, récompensée pour un grand roman emporté par la magie.

Cinq romanciers étaient en lice pour ce Femina:

Marie-Hélène Lafon (Joseph , Buchet Chastel),

Antoine Volodine (Terminus radieux , Seuil),

Eric Vuillard (Tristesse de la terre , Actes Sud),

Yanick Lahens (Bain de lune , Sabine Wespieser)

Yves Bichet (L'homme qui marche , Mercure de France).

Paul Veyne récompensé sans la catégorie Essai

Paul Veyne
Paul Veyne © Paul Verzone / Agence Vu'

Paul Veyne , l’un des plus grands historiens français de l’Antiquité, connu par les auditeurs de France Inter pour son Musée Imaginaire, livre une autobiographie pleine de vigueur. Le titre donne le ton : Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas (Albin Michel). Cet homme ne s'est pas ennuyé une seconde et arrivé à l'âge de quatre-vingt quatre ans, il se résout à l'inéluctable. De la mort, il a peur comme tout le monde, mais il a des mots bien à lui, fort de son savoir et de son amour pour la poésie, pour le dire et l'envisager. Dans ce livre Paul Veyne raconte son histoire, celle d’un provençal attaché à ses racines et dont le génie réside aussi dans sa grande modestie. Avec un regard empreint d'autodérision il conte sa vie, ses amours, son engagement politique et ses amitiés.

Les auteurs sélectionnés pour le Prix Femina Essai :

Véronique Aubouy et Mathieu Riboulet (A la lecture , Grasset)

François-Xavier Bellamy (Les déshérités , Plon),

Thierry Clermont (San Michele , Seuil),

Bruno Cabanes (Août 14 , Gallimard),

Emmanuel Waresquiel (Fouché , Tallandier/Fayard),

Paul Veyne (Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas , Albin Michel)

Élisabeth Roudinesco (Sigmund Freud , Seuil).

Paul Veyne et Elisabeth Roudinesco sont par ailleurs les deux finalistes du prix Décembre qui sera proclamé le 6 novembre.

Le Femina étranger à Zeruy Shalev

Zeruya Shalev
Zeruya Shalev © Radio France

Cinq écrivains étaient en lice : Grazyna Jagielska (Amour de pierre , Les Equateurs), Sébastian Barry (L'homme provisoire , Joëlle Losfeld), Jennifer Clément (Prière pour celles qui furent volées , Flammarion), Nell Leyshon (La Couleur du lait , Phébus), Zeruya Shalev (Ce qui reste de nos vies , Gallimard). Elle y raconte la vie d'une femme, et de ses deux enfants. L'occasion pour son héroïne, Hemda, de parcourir l'enfer que peut-être une famille.

Les prix à venir

Le Médicis demain sera remis place de l’Odéon, au Restaurant la Méditerrannée .

Pour le Goncourt, le prix sera remis mercredi. Sont en lice :

Kamel Daoud Meursault, contre-enquête Actes Sud Pauline Dreyfus Ce sont des choses qui arrivent Grasset David Foenkinos Charlotte GallimardLydie Salvayre Pas pleurer Seuil

► ► ► LIRE | Que lire à la rentrée ? La sélection de France Inter Que lire à la rentrée

Les prix littéraires
Les prix littéraires © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.