"Le problème, c'est Hollande !" accuse Brice Hortefeux, ancien ministre et ami de Nicolas Sarkozy, quand il évoque la profusion de pré-candidats à la primaire UMP de 2016. "Avec 3% de popularité, l'ancien député de Corrèze a réussi à devenir président. Du coup à l'UMP, tout le monde se met à espérer pouvoir à son tour en faire de même!"

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.