Ouverture aujourd'hui du procès en appel des responsables de la catastrophe d'AZF qui avait fait 31 morts à Toulouse en septembre 2001. 10 ans après la douleur reste vive dans la ville.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.